Alice Latimier

Actuellement doctorante à l’École Normale Supérieure au Département d’Études Cognitives, son projet de recherche s'inscrit dans le désir de promouvoir une éducation fondée sur les preuves, et porte sur l’optimisation des apprentissages par le levier du numérique. Dans le cadre de ce projet elle travaille en étroite collaboration avec l'équipe de Didask pour répondre à des questions encore inexplorées sur les apprentissages grâce à la plateforme, terrain d'expérimentation idéale. Par ailleurs, elle est membre de l'association Cog'Innov, qui valorise la recherche par des actions de médiation et de vulgarisation scientifique auprès du grand public.
Find me on:

Recent Posts

Les difficultés désirables au service des apprentissages durables

Par Alice Latimier sur 7 juin 2017

Une idée répandue est qu’un apprentissage réussi serait un apprentissage rapide et sans effort, réalisé en quelques clics ou quelques minutes (voire quelques tweets !). Mais qu’en est-il vraiment ?

Lire plus
0 commentaires

Il n’y a pas d’âge pour apprendre

Par Alice Latimier sur 7 juin 2017

“Je suis trop vieux pour apprendre”, beaucoup de personnes ont eu cette réflexion à des périodes charnières de leur vie d’adulte. Mais qu’en est-il vraiment ? Nos capacités d’apprentissage ont-elles vraiment une date de péremption ?

Lire plus
0 commentaires

S'abonner

A propos de notre partenaire :

 

Lorsque nous apprenons de nouvelles compétences ou des nouveaux savoirs, nous faisons appel à de nombreuses fonctions mentales telles que la mémoire ou l’attention, autant de processus étudiés par les sciences cognitives. C’est donc naturellement qu’un partenariat s’est créé entre Didask et Cog’innov, une association de jeunes acteurs académiques dont le but est de promouvoir les sciences cognitives et leurs applications. Nous partageons la même vision sur l’importance de diffuser au plus grand nombre les connaissances issues de la recherche scientifique afin d’améliorer le quotidien des enseignants, des formateurs et des apprenants, changer certaines mentalités, ou encore combattre les neuromythes.