Philip Moore

Philip Moore est ingénieur pédagogique, spécialiste de la transformation digitale des parcours de formation. Ancien élève de Sciences Po Paris et de la London School of Economics, son expérience porte sur l'accompagnement au déploiement de pédagogie innovante ainsi que la conception de formations digitales.
Find me on:

Recent Posts

3 recommandations pour bien évaluer l'acquisition d'une compétence 

Par Philip Moore sur 29 mars 2018

 

 

Vous cherchez à former vos nouveaux collaborateurs à la relation client. Vous connaissez le refrain : les apprenants suivront une journée de formation, peut-être un e-learning... et après ? Comment vous assurer qu'il restera quelque chose de leur apprentissage cette fois-ci ? Vous pensez naturellement à une formation certifiante : oui, mais pour quel critère de certification ? Comment vérifier l'acquisition réelle des compétences visées ?

On pourrait penser que l'enjeu se résume à la conception d'un test ou examen final qui permettrait de cocher les cases de ce qui a été vu lors de la formation. En vérité, l'enjeu est plus large et implique de se poser trois grandes questions : d’abord, que tester ? puis, comment tester ? Et enfin : combien de fois tester ?

Lire plus
0 commentaires

Etude de cas : un dispositif efficace pour aider la profession comptable à se transformer (2/2)

Par Philip Moore sur 27 mars 2018

 

 

Dans la première partie de cette étude de cas nous avons découvert les modalités et grands principes du parcours de formation mis en place par Didask et Pluriel Consultants pour accompagner la transformation de la profession comptable. L'enjeu de cette deuxième partie est d'en décrypter le contenu : quelle méthode a été suivie pour créer les modules qui répondent aux besoins précis de la profession et permettent une montée en compétences réelle et durable ? 

Lire plus
0 commentaires
Sujets: Business Case

Montée en compétences : comment optimiser vos objectifs de formation ?

Par Philip Moore sur 22 mars 2018

 

 

Panique à bord : toutes les données sensibles de votre organisation sont parties dans la nature ! Pour éviter que cela se reproduise, vous voulez que l’ensemble de vos collaborateurs montent en compétence sur la cybersécurité, un sujet auquel ils ne connaissent rien ou presque. Malheureusement, votre budget ne vous permet de proposer qu’un jour de formation par personne cette année. Que faites-vous ? Ce problème typique pose la question de la granularité des objectifs pédagogiques : quelle compétence pouvez-vous raisonnablement espérer développer en quel laps de temps ? Là encore, le fonctionnement de notre cerveau peut nous apporter des réponses.

Lire plus
0 commentaires

Etude de cas : un dispositif efficace pour aider la profession comptable à se transformer (1/2)

Par Philip Moore sur 20 mars 2018

 

 

Imaginez que vous venez d’apprendre que 40 000 à 60 000 emplois vont disparaître dans votre profession : comment réagiriez-vous ?  C’est ce qu’il risque d’arriver aux collaborateurs des cabinets d’expertise comptable, confrontés à l’automatisation croissante des tâches de production. Les plus touchés, comme d’habitude, seront les bac+2/3, chargés des missions traditionnelles qui n’ont pas évolué depuis des décennies. 

Fatalité ? Non, car il existe des solutions. Pas de remplacer les collaborateurs par des geeks, mais de faire monter en compétence les employés d’aujourd’hui, pour sauver les emplois et permettre aux comptables de prendre leur avenir en main.

Lire plus
0 commentaires
Sujets: Business Case

Comment créer une formation digitale efficace ?

Par Philip Moore sur 7 juin 2017

Une formation efficace est une formation à l’issue de laquelle les apprenants sont capables de mobiliser les savoirs acquis en situation réelle, et ce durablement. La formation, et plus généralement l’apprentissage, implique un changement d’état : son objectif est de rendre les apprenants capables de faire quelque chose qu’ils n’étaient pas capables de faire avant la formation. C’est ce qui distingue la formation de l’information, qui porte un objet à votre connaissance mais n’a pas nécessairement d’impact de long terme sur votre conception du monde ou sur vos comportements.

Lire plus
0 commentaires

Pour aller plus loin

Nous travaillons pour ouvrir l’apprentissage, que chacun puisse le vivre selon son envie, libéré de l’enjeu, des regards et autres pressions.
La réussite et l’échec ne s’opposent pas, ils sont les composantes de l’apprentissage que nous voulons vous faire aimer.
En apprendre davantage sur Didask, nos méthodes, nos équipes et nos motivations :
Construisons ensemble une culture de l'apprentissage :