3 raisons de ne plus opposer savoirs et compétences

Par Agathe Leproux sur 22 février 2018

 

 

Que doit-on apprendre à l'école ? Face à cette question, deux réponses typiques, mais aussi deux langages, deux mondes, qui gagneraient à être réunis.

Pour beaucoup, la finalité de l'école est la transmission des savoirs, depuis le professeur vers l'élève, dans le but de garantir à tous un niveau minimum de repères intellectuels et culturels. Pour d'autres, dans un monde où la plupart des savoirs sont en open source, le rôle de l'école est d'accompagner chaque jeune dans le développement des compétences nécessaires à la vie professionnelle et sociale.

 

Lire plus
0 commentaires

Transmettre des compétences : ce qu'en dit la recherche

Par Svetlana Meyer sur 15 février 2018

 

 
Le 10 janvier 2018, le gouvernement français annonce la création du Conseil scientifique de l’Education Nationale. Composés de chercheurs en sciences cognitives, philosophie, sciences de l’éducation, sociologie et économie, il aura pour rôle d’éclairer les futures réformes à venir et de leur  assurer un objectif commun : l’efficacité pédagogique . Cette initiative rend compte de la place croissante que prennent les sciences cognitives dans le débat actuel sur l'amélioration des apprentissages à l'école, dans l'enseignement supérieur mais aussi dans le monde de la formation professionnelle. 
Lire plus
0 commentaires

Bien mesurer pour bien former, les clefs d'une évaluation réussie

Par Laure Duchamp sur 1 février 2018

Mesurer une compétence n’est jamais une mince affaire, et tous ceux qui ont eu à concevoir des tests peuvent en témoigner. Pourtant, nombreux sont les bénéfices qu'apportent une évaluation bien conçue ! S'il est admis qu'elles permettent d'estimer le niveau des apprenants, on sait moins que l'évaluation est aussi une aide précieuse qui améliore l'apprentissage. Proposer une évaluation pertinente est donc un vrai enjeu pour concevoir une formation efficace ! 

Lire plus
0 commentaires

L’effet de spacing ou comment garantir un apprentissage durable

Par Nawal Abboub sur 26 septembre 2017

Qui ne s’est jamais dit : « ce soir je ne dors pas, je dois absolument maîtriser ce dossier ou ce cours avant demain matin ». Ce marathon d’apprentissage ou de révision, une majorité d’entre nous se l’est déjà imposé à l’approche d’examens ou d’un événement important. L’apprentissage massé (travailler beaucoup et d’un seul coup) va parfois nous permettre d’être suffisamment au point le lendemain. Mais « avoir en tête » temporairement ces notions -apprises trop rapidement- peut nous donner l’illusion de les maitriser. Qu’en est-il une ou deux semaines après, voire même 6 mois après ? Est ce que nous les avons vraiment apprises ?

Lire plus
0 commentaires

L'art de bien évaluer les compétences a un nom : la docimologie

Par Laure Duchamp sur 12 juillet 2017

Passer un test n’est jamais une partie de plaisir et peut même être synonyme d’un stress insurmontable. L'évaluation souffre d'une image négative, vue comme un "contrôle", l'occasion de voir ses compétences disséquées et comparées à une norme. Pourtant, au delà de son aspect effrayant, l’évaluation est en fait l'ingrédient indispensable d'une formation réussie. Parce qu'elle mesure le niveau de compétence de l'apprenant, elle permet de faire le bilan sur les acquis et les lacunes et adapter le contenu en fonction. Une bonne évaluation profite donc à la fois à l'évaluateur et à l'apprenant. Cependant, toutes les évaluations ne se valent pas, et il importe de savoir s'y prendre pour proposer une évaluation efficace. 

Lire plus
0 commentaires

Des difficultés désirables pour un apprentissage durable

Par Alice Latimier sur 7 juin 2017

 


Il n'est pas rare d'entendre qu'un apprentissage réussi est un apprentissage rapide et sans effort, réalisé en quelques clics ou quelques minutes (voire quelques tweets !). Mais qu’en est-il vraiment ? Les expérimentations réalisées par de nombreux laboratoires de recherche en sciences cognitives, ayant fait l’objet de plusieurs centaines de publications scientifiques, montrent en fait l’inverse : les stratégies fondamentales qui permettent d’apprendre durablement suscitent toutes un véritable effort.

Lire plus
0 commentaires

Comment créer une formation digitale efficace ?

Par Philip Moore sur 7 juin 2017

Une formation efficace est une formation à l’issue de laquelle les apprenants sont capables de mobiliser les savoirs acquis en situation réelle, et ce durablement. La formation, et plus généralement l’apprentissage, implique un changement d’état : son objectif est de rendre les apprenants capables de faire quelque chose qu’ils n’étaient pas capables de faire avant la formation. C’est ce qui distingue la formation de l’information, qui porte un objet à votre connaissance mais n’a pas nécessairement d’impact de long terme sur votre conception du monde ou sur vos comportements.

Lire plus
0 commentaires

Apprendre à apprendre pour mieux se former

Par Léa Combette sur 7 juin 2017

Apprendre à apprendre est un terme à la mode. A l'heure où tout est disponible sur internet, nous voulons former nos collaborateurs à apprendre par eux même. Toutes les stratégies d'apprentissage ne se valant pas, nous voulons leur donner les clefs pour qu'ils guident eux même leur apprentissage de la manière la plus efficace possible. Et le meilleur alliés pour apprendre à apprendre, c'est la métacognition.

Lire plus
0 commentaires

Pour aller plus loin

S'abonner

A propos de notre partenaire :

 

Lorsque nous apprenons de nouvelles compétences ou des nouveaux savoirs, nous faisons appel à de nombreuses fonctions mentales telles que la mémoire ou l’attention, autant de processus étudiés par les sciences cognitives. C’est donc naturellement qu’un partenariat s’est créé entre Didask et Cog’innov, une association de jeunes acteurs académiques dont le but est de promouvoir les sciences cognitives et leurs applications. Nous partageons la même vision sur l’importance de diffuser au plus grand nombre les connaissances issues de la recherche scientifique afin d’améliorer le quotidien des enseignants, des formateurs et des apprenants, changer certaines mentalités, ou encore combattre les neuromythes.

Nous travaillons pour ouvrir l’apprentissage, que chacun puisse le vivre selon son envie, libéré de l’enjeu, des regards et autres pressions.
La réussite et l’échec ne s’opposent pas, ils sont les composantes de l’apprentissage que nous voulons vous faire aimer.
En apprendre davantage sur Didask, nos méthodes, nos équipes et nos motivations :
Construisons ensemble une culture de l'apprentissage :